Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Agenda > Annonces
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F
16 juin 2008

paris, le 16 juin 2008

20 juin 2008, Paris, Colloque de l’Association Droit et Démocratie : Rétention de sûreté et Droits de l’Homme : la non rétroactivité des lois face au droit des victimes

Colloque de droit et Démocratie, vendredi 20 juin 2008 à partir de 18h45, à l’auditorium de la maison du barreau, 4 rue Harlay (place Dauphine) , 75001, Paris

 

Présentation du colloque :

M. Jacques RIBS, Président de Droit et Démocratie

INTRODUCTION
M. Robert BADINTER
Sénateur - Ancien Président du Conseil Constitutionnel

IDEOLOGIE VICTIMAIRE ET DROITS FONDAMENTAUX
M. Denis SALAS,
Magistrat, Secrétaire général de l’Association pour l’histoire de la justice

LA NON RETROACTIVITE DES LOIS PENALES ET LES LOIS FONDAMENTALES
M. Frédéric ROLIN,
Professeur de droit public, Université de Paris X-Nanterre

HISTOIRE DU PRINCIPE DE NON-RETROACTIVITE DES LOIS
M. Jean-François CHASSAING,
Maître de Conférences d’Histoire du droit, Université de Paris X-Nanterre

LA NON –RETROACTIVITE ? QUEL SENS ?
M. Alain CUGNO
Professeur de philosophie (E.R.), vice-président de la FARAPEJ

CONCLUSION
Serge PORTELLI,
Magistrat, Vice-Président au Tribunal de Grande Instance de Paris

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org