Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Indépendance et service public de > Institutions judiciaires
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Communiqué de presse à l’annonce du décès de Jean-Pierre Dintilhac

Communiqués de presse, publié le 7 mars 2014, mis à jour le 7 mars 2014

Jean-Pierre Dintilhac est mort

Notre camarade Jean-Pierre Dintilhac est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l’âge de 70 ans.

Entré dans la magistrature en 1973, il a dirigé l’administration pénitentiaire et la gendarmerie nationale avant de devenir procureur de la République de Paris entre 1998 et 2002. Il a terminé sa carrière comme président de la deuxième chambre civile de la Cour de cassation.

Jean-Pierre Dintilhac était membre du Syndicat de la magistrature. Il a tenu jusqu’au bout, malgré la maladie qui l’a fait quitter la présidence de la deuxième chambre civile de façon prématurée, à participer et alimenter la réflexion du Syndicat auquel il a toujours été fidèle quelles que soient les fonctions qu’il a exercées.

Homme de conviction, il a toujours défendu l’indépendance des magistrats du parquet qu’il a portée au quotidien, et plus encore, une indépendance d’esprit qui l’a amenée à prendre des positions progressistes, avant-gardistes dans des domaines aussi divers que la corruption ou la législation sur les produits stupéfiants.

Le Syndicat de la magistrature fait part de son immense tristesse à l’annonce de cette disparition et adresse à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org