Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Actions collectives > Collectifs STOP ETAT D’URGENCE et
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

paris, le 15 septembre 2008

Communiqué du collectif « Non à EDVIGE » le 10 septembre 2008

Le Syndicat de la magistrature fait partie du collectif « Non à EDVIGE »

Communiqués de presse, publié le 10 septembre 2008, mis à jour le 15 septembre 2008

Une conférence de presse a réuni le 9 septembre les 12 organisations signataires d’un recours commun en annulation devant le Conseil d’Etat du décret créant le fichier EDVIGE, ainsi que bon nombre d’organisations et individus signataires de l’Appel « Pour obtenir l’abandon d’EDVGE ».

La mobilisation contre la mise en place de ce fichier est immense et témoigne de l’inquiétude légitime de la population face aux attaques qu’il porte contre les droits fondamentaux et les libertés publiques et individuelles.

Dès aujourd’hui, les organisations demandent à rencontrer les groupes parlementaires des deux assemblées pour remettre les citoyens au coeur du débat.

Elles réaffirment leur volonté de voir ce décret annulé.

Elles appellent les citoyens à fêter la sainte EDVIGE le 16 octobre en se rassemblant à Paris et en région pour faciliter le travail de la police et déposer leur propre fiche individuelle de renseignement auprès des services concernés.

Elles appellent l’ensemble des défenseurs des libertés de ce pays à amplifier la mobilisation en signant et en faisant signer l’appel « Pour obtenir l’abandon d’EDVIGE » http://www.nonaedvige.ras.eu.org jusqu’au retrait de ce fichier scélérat.

Le Collectif Non à EDVIGE se réunira le 25 septembre pour faire lepoint de la mobilisation, des actions déjà envisagées et celles à inventer pour qu’enfin le gouvernement se résolve à retirer ce décret.

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org