Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Défense des libertés > Surveillance et fichage
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Contrôles au faciès : huit organisations appellent à une vraie concertation et considèrent le projet de réforme du Code de déontologie tout à fait insuffisant

Initiative collective

Communiqués de presse, publié le 18 décembre 2012, mis à jour le 18 décembre 2012

Après l’annonce par le ministre de l’Intérieur d’une réforme du Code de déontologie de la police nationale et de la gendarmerie, huit organisations (SM, SAF, LDH, HRW, GISTI, Maison pour un Développement Solidaire, Graines de France, Open Society Justice Initiative) réclament l’ouverture d’une véritable concertation pour mieux lutter contre les contrôles d’identité discriminatoires.

Communiqué ci-joint.

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org