Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Agenda > Annonces
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F
14 nov 2007

Paris, le 14 novembre 2007

Journée AGIR POUR L’EDUCATION et POUR LA JEUNESSE

En Seine et Marne, Samedi 15 décembre 2007, Bourse du travail de NOISIEL, de 13 heures à 18 heures, 2 rue Simone de Beauvoir (derrière le marché couvert), RER de NOISIEL

 

« Celui qui ouvre une porte d’école, ferme celle d’une prison » Victor HUGO

Les membres du collectif « Agir Pour l’Education » regroupant des élus, des professionnels de l’éducatif et de l’action sociale appelle l’ensemble des personnels et des acteurs de l’éducation de Seine et Marne à venir débattre et pouvoir agir sur ces questions le :

Samedi 15 Décembre 2007
De 13 heures à 18 heures à la bourse du travail de NOISIEL
2 rue Simone de Beauvoir (derrière le marché couvert)
RER de NOISIEL

La journée va s’organiser de la façon suivante :

De 13 heures à 15 heures

Présentation des débats et des différents ateliers par les organisateurs avec la présence de Madame Hélène FRANCO Secrétaire générale du Syndicat de la Magistrature, Jacques LADSOUS Vice-Président des CEMEA et ancien Vice-Président du CSTS, Jean-Pierre BONTOUX Vice-Président du Conseil général et un membre du collectif Agir Pour l’Education,

De 15 heures à 17 heures

Réunion des trois ateliers :

Atelier 1 : Education/Répression quelles réponses à la délinquance
avec comme intervenants J.J IVOREL historien spécialiste de la justice des mineurs, Hélène FRANCO Membre du Syndicat de la Magistrature et un Educateur de la PJJ comme modérateur des débats.

Le vote de la loi de "prévention de la délinquance", vient couronner plus de dix années de législation sécuritaire. Concernant la Seine et Marne des projets en découlent et se mettent en place en prenant des formes variées :
Un Centre Educatif Fermé à COMBS la VILLE
Un Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs à CHAUCONIN-NEUFMONTIERS

Alors que le département, compte la plus forte proportion de jeunes de moins de vingt ans de la région Ile de France, cette politique donne-t-elle des réponses aux besoins de la jeunesse ?

Atelier 2 : La démocratie a-t-elle besoin d’éducation ?
Les intervenants seront de élus locaux : Maud Tallet Maire de Champs sur marne et Conseillère Générale du canton de champs, Monique Delessard 1ère adjointe de Pontault Combault et Vice-Présidente du conseil général, Jean-Paul Garcia Maire de Gretz Armainvillier, Conseiller Général du canton de Tournan , Laurence Picard, Maire- adjointe de Coulommier, Conseillère Générale du ?canton de Coulommier et l’animateur de ce débat sera Jean-Pierre BONTOUX Vice-Président du Conseil Général,
Les élus municipaux ont des rôles de police élargis. Ils sont employeurs de professionnels de l’action sociale.
Comment concilier le secret professionnel , qui permet l’instauration d’une relation de confiance avec le public, avec ces nouvelles missions ?

Atelier 3 : Les travailleurs sociaux sont-ils des garants de l’ordre social ou des formateurs de l’esprit critique ?
avec comme intervenant Jacques LADSOUS et Brigitte CERF du R.E.S.F

Le management technique tend à remplacer le militantisme associatif , argumenté par une volonté d’améliorer l’efficacité des services rendus. Certains lois protectrices des personnes et des familles sont en opposition avec les nouvelles lois centrées notamment sur le contrôle social.
L’action sociale a-t-elle pour finalité que chacun puisse devenir acteur de sa vie et trouve ou retrouve une capacité d’agir, de prendre en main son destin au lieu de le subir, de pouvoir faire des choix en visant un "mieux être social" ou assurer une régulation sociale conforme à l’intérêt général et à la norme en vigueur.
Quelles valeurs fondamentales sont en jeux dans nos interventions ?

De 17 heures à 18 heures

Synthèse des débats des différents ateliers et conclusion de la journée.
Comment agir ou réagir ? Sur quoi doit-on être vigilants ? Comment redonner du sens, ensemble à certains mots ?

VENEZ AVEC VOS QUESTIONNEMENTS, VOS TEMOIGNAGES, VOS REFLEXIONS.

Durant cette journée il sera prévu un espace cafétéria avec les éléments nécessaire pour une bonne élaboration collective (café, thé, etc.,….).
Nous remercions tous les intervenants présents à titre bénévole.

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org