Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > La justice dans l’œil du cyclone
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Le 1er mai : mobilisation générale !

Communiqué de presse du Syndicat de la magistrature appelant à participer aux cortèges le 1er mai

Communiqués de presse, publié le 28 avril 2014, mis à jour le 28 avril 2014

1er mai : Mobilisation générale !

Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires ont appelé à une grande journée de mobilisation mardi 1er mai afin d’exiger une véritable politique de progrès social, pour plus de justice sociale, en faveur du respect de droits fondamentaux, du droit à un travail décent, reconnu et valorisé, du refus de l’isolement, de l’exclusion, du racisme et du rejet de l’autre.

Le Syndicat de la magistrature s’associe pleinement à ce mouvement dans une période troublée, marquée par le score très inquiétant de l’extrême droite aux élections municipales, comme par les renoncements politiques incessants dans le domaine des libertés publiques comme dans celui des droits sociaux.

Oubliant trop vite leurs engagements, le gouvernement actuel et sa majorité, après avoir en 2013 opéré une casse du droit du travail sous couvert de « sécurisation de l’emploi », maintiennent le projet de suppression des élections prud’homales, au mépris des principes de la démocratie sociale et mènent une politique d’austérité qui sacrifie les plus précaires sur l’autel de la compétitivité.

Le gouvernement poursuit inexorablement le démantèlement du service public, y compris celui de la justice. S’il en préserve le budget – au nom de la sacro-sainte « sécurité » - c’est pour mieux le fragiliser en le soumettant – dans un projet de réforme dite du XXIème siècle - à des objectifs productivistes et à des méthodes gestionnaires de flexibilisation, au détriment de la qualité du service public.

Surtout, il a abandonné toute ambition de rupture avec l’idéologie sécuritaire qui sévit en France depuis maintenant plus d’une décennie, tout en se révélant prompt à expulser les étrangers et à stigmatiser certaines populations

Contre ces régressions sociales et démocratiques, le Syndicat de la magistrature appelle les magistrats et tous ceux qui sont attachés aux valeurs de la République à participer aux cortèges du 1er mai aux côtés des confédérations syndicales, pour la justice et le progrès social, la défense des libertés et des services publics.

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org