Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Communiqués de presse
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Paris, le 15 novembre 2008

Le Syndicat de la magistrature se retire du groupe de travail sur les fichiers présidé par M.Bauer

Communiqués de presse, publié le 15 novembre 2008, mis à jour le 15 novembre 2008

Le Syndicat de la magistrature indique qu’il ne participera plus aux travaux du groupe de travail sur les fichiers réactivé par la ministre de l’intérieur suite à la forte mobilisation contre EDVIGE.

La place très minoritaire de la « société civile » au sein de ce groupe (c’est-à-dire des personnes ne faisant partie ni de la police ni de la gendarmerie), le choix de ne pas associer aux travaux du groupe le collectif « Non à EDVIGE », la brièveté du calendrier (les conclusions doivent être rendues à la mi-décembre), l’absence de réponses aux questions précises qui sont posées sur les fichiers, font que le Syndicat de la magistrature estime ne pas avoir sa place au sein d’un groupe dont le regard critique et la marge de manoeuvre à l’égard du gouvernement apparaissent quasiment nuls.

Le Syndicat de la magistrature poursuit, dans le cadre du collectif « non à EDVIGE », une action militante visant à susciter un débat public salutaire et à contester la prolifération des fichiers.

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org