Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Défense des libertés > Surveillance et fichage
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

« Les juges, des obstacles à contourner pour exaucer les voeux présidentiels »

Tribune parue dans le quotidien « L’Humanité » le 3 décembre 2010

Tribunes, publié le 3 décembre 2010, mis à jour le 6 décembre 2010

Matthieu Bonduelle, secrétaire général du Syndicat de la magistrature, était « l’invité de la semaine » du quotidien « L’Humanité » entre le 29 novembre et le 3 décembre 2010.

Il s’agissait d’écrire chaque jour un texte court (2000 signes maximum) sur des sujets relatifs à la justice.

Thèmes abordés, en résonance avec le 44ème Congrès du SM organisé à Paris les 26, 27 et 28 novembre 2010 :

  • l’affaire Jules Durand et ses suites récentes (à lire dans les rubriques "Atteintes à l’action syndicale et au mouvement social" et "Espace hermine") ;
  • l’arrêt Moulin c. France de la Cour européenne des droits de l’Homme relatif au statut et aux pouvoirs du parquet français (à lire dans la rubrique "Justice pénale") ;
  • les nouvelles pratiques en matière de garde à vue (à lire dans la rubrique "Enfermement") ;
  • la hiérarchie judiciaire en deux exemples (à lire dans les rubriques "Atteintes à l’action syndicale et au mouvement social" et "Espace hermine") ;
  • les projets de « LOPPSI 2 » et de loi sur l’immigration.

Ci-contre : la tribune sur les projets de « LOPPSI 2 » et de loi sur l’immigration parue dans « L’Huma » le 3 décembre 2010 (le titre est de la rédaction).

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org