S'abonner au site   - Accueil > Indépendance et service public de > Séparation des pouvoirs
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

Saisine de l’IGJ contre trois magistrats du PNF : notre courrier au Président de la République

Courrier commun avec l’Union Syndicale des Magistrats

Documents, publié le 18 septembre 2020, mis à jour le 18 septembre 2020

Le communiqué de presse diffusé ce jour par le ministère de la Justice, annonçant la saisine de l’Inspection Générale de la Justice (IGJ) pour diligenter une enquête administrative contre trois magistrats du Parquet national financier (PNF) constitue une attaque inédite de l’Institution judiciaire. La chronologie de ces derniers jours nous convainc du caractère programmé de cette tentative de déstabilisation, menée dans le but de disqualifier un parquet national financier qui a fait la preuve de son opiniâtreté et de son efficacité dans la lutte contre la délinquance économique et financière.

Au terme d’une première inspection dont la saisine portait atteinte au principe de séparation des pouvoirs, et alors même que nous interpellions, il y a quelques jours encore, le garde des Sceaux sur son positionnement institutionnel, et la situation de conflits d’intérêts dans laquelle il se trouve (courrier consultable ici), ce dernier épisode lève les derniers doutes sur ses intentions réelles.

Vous trouverez ci-joint le courrier commun que nous adressons avec l’USM au Président de la République pour l’interpeller solennellement sur cette situation.

Nous apportons tout notre soutien aux collègues concernés.

P.-S.

Le courrier est à télécharger en pièce jointe dans la colonne de droite.

Syndicat de la magistrature - Tél. : 01 48 05 47 88 - twitter : @Smagistrature
contact@syndicat-magistrature.org