Accueil Syndicat de la magistrature
S'abonner au site   - Accueil > Indépendance et service public de > Séparation des pouvoirs
Imprimer cet article | Partager cet article | Télécharger cet article en P.D.F

paris, le 6 janvier 2009

audience solennelle de rentrée de la cour de cassation : communiqué de la section du Syndicat de la magistrature

Communiqués de presse, publié le 6 janvier 2009, mis à jour le 6 janvier 2009

Le 17 décembre dernier, la section du Syndicat de la Magistrature de la Cour de cassation a appelé les magistrats de celle-ci à ne pas se rendre à la traditionnelle audience solennelle de rentrée déplacée au 7 janvier à la demande du président de la République.

Il s’agissait de marquer ainsi combien la présence à cette audience solennelle du chef de l’Etat était déplacée.

Alors que celui-ci est investi par la Constitution de la mission de garantir l’indépendance de l’autorité judiciaire, c’est une politique expéditive et brutale qui a, sous son autorité et son impulsion, été conduite à l’égard de la Justice depuis son entrée en fonctions. La capacité de l’institution judiciaire à remplir sa non moins constitutionnelle mission de protection des libertés individuelles s’en est trouvée profondément altérée.

Il apparaît maintenant que la Cour de cassation sera le 7 janvier le lieu d’une opération de communication de M.Nicolas Sarkozy dont l’audience solennelle ne servira que de prétexte.

La conviction des magistrats de ne pas servir, par leur présence, de caution à une telle mise en scène ne doit que s’en trouver renforcée.

Contact Presse : Daniel Ludet, délégué de section : 06 16 73 44 57

Syndicat de la magistrature - 12-14, rue Charles Fourier, 75013 Paris
Tél. : 01 48 05 47 88 - Fax : 01 47 00 16 05 - contact(a)syndicat-magistrature.org